top of page

[KFC] Isabelle Herman : Rôle Model

Dernière mise à jour : 4 mars


Isabelle Herman
« Les crises font partie du rôle du dirigeant. Au final, elles sont une très belle opportunité de réorienter notre business de façon plus durable. »

Isabelle : Rôle Model


Une fois n’est pas coutume, pour cet épisode d’Instinct Collectif, nous n’avons pas rendez-vous avec une entrepreneuse, mais avec une salariée dirigeante épanouie. Isabelle Herman est Directrice Générale de KFC France, la troisième enseigne de restauration rapide au monde. Au micro de notre podcast, Isabelle raconte les enjeux personnels et les défis professionnels qu’elle a rencontrés pour passer de la direction Marketing à celle de l’entreprise entière. Nos mots-clés préférés pour résumer cet entretien : passion, résilience, collectif, impact.

Penser plus grand

Quand on est Directrice Marketing de KFC France depuis 3 ans, qu’est-ce qui donne envie de prendre encore plus de responsabilités, d’élargir le spectre ? Pour Isabelle, c’était la possibilité d’avoir les rênes en main pour véritablement changer les choses et créer de l’impact. Être à la tête d’un marché de 330 restaurants franchisés qui génèrent 750 millions d’euros de chiffre d’affaires, ça peut rendre mégalo, mais Isabelle est bien entourée : « le collectif joue un rôle-clé. Grâce aux équipes, je reçois une énergie de dingue qui me donne envie d’affronter tous les challenges. »

Définir une trajectoire ensemble pour mieux l’atteindre ensemble

On dit que la vie d’un dirigeant est solitaire. Pas pour Isabelle, qui a rapidement compris l’importance d’un management collectif et inclusif. Un an après sa prise de poste, elle a réussi à fédérer les équipes autour d’un projet commun qui correspond aux valeurs et aux ambitions du plus grand nombre. « Un mécanisme très important : demander du feedback aux gens qu’on dirige. C’est compliqué pour les managés au début, car ils ne savent pas s’ils peuvent vraiment dire ce qu’ils pensent. Il faut avoir installé la confiance au préalable pour que les paroles se libèrent. »

Faire face aux vents contraires

La vie de DG est parsemée de reliefs, et c’est ce qui la rend passionnante. Certes, Isabelle est plus critiquée que félicitée, et a dû faire face à de sacrés défis comme la crise énergétique, l’inflation des matières premières, la pénurie de personnel… Mais elle n’en retire que du positif : « Les crises font partie du rôle du dirigeant. Au final, elles sont une très belle opportunité de réorienter notre business de façon plus durable. »

S’autoriser à être réalisatrice de sa vie, pas spectatrice

Consciente d’avoir la chance de travailler dans une entreprise où la parité femmes-hommes est atteinte à tous les niveaux, Isabelle fait partie de ses femmes inspirantes pour les autres femmes, celles qui leur prouvent que le plafond de verre ne demande qu’à s’écrouler. Et qui le font sans se renier. « Je ne me suis jamais mise dans la case « femme », qui induirait que j’ai un prisme différent de celui des hommes. Néanmoins, je pense qu’il faut plus de rôles modèles, pour montrer qu’on peut diriger sans sacrifier son équilibre personnel, et qu’on peut rester authentique sans adopter un style « masculin » de leadership. »

Bình luận


Bình luận đã bị tắt.
bottom of page