top of page

La guerre des Trois n'aura pas lieu


Nicolas Davoust, Ulric Le Grand et Enguerrand Léger

Nicolas Davoust, Ulric Le Grand et Enguerrand Léger sont les trois fondateurs de Gens De Confiance. Ils racontent leur rencontre, les débuts de la société lorsqu’il a fallu mobiliser amis et famille, le succès… mais aussi les difficultés, et surtout : la confiance sans faille, mais à travailler.




Ils sont trois et dirigent depuis huit ans la start-up qu’ils ont fondée, Gens De Confiance. Une longévité en forme d’exploit dans l’écosystème des start-ups. Nicolas Davoust, Ulric Le Grand et Enguerrand Léger évoquent le partage des rôles et du pouvoir, le cache-cache des egos et de l’humilité,  et bien sûr, la confiance sans faille mais à toujours travailler. 


Les rencontres et l’amitié


Comme dans toute belle histoire, tout commence par une… ou plutôt trois rencontres. C’est Nicolas, le « tech » de la bande, qui raconte : « C’était en 2014. Avec mon épouse, nous retournions nous installer à Nantes, d’où nous étions originaires, mais où nous ne connaissions plus grand monde. Le frère d’Enguerrand, un ami, nous met en relation. La rencontre avec Ulric avait déjà eu lieu à Paris : nous étions des voisins de couloir dans le même incubateur. Et là, je m’aperçois qu’Ulric est Nantais. » Un signe ! Les trois « cliquent » immédiatement. D’abord parce qu’ils sont tous déjà entrepreneurs, soit en solo, soit associés. « Et puis, nous avions des profils complémentaires, avec une culture commune », poursuit Nicolas. En 2014, The Family diffuse ses principes d’entrepreneuriat. Des leçons que Nicolas, Ulric et Enguerrand ont dévorées avec gourmandise. La complémentarité apparaît clairement : Nicolas aime créer et innover, Ulric a une prédilection pour la partie finance, RH, business, et Enguerrand, un talent pour les relations membres et la gestion de communautés.  

Entre la rencontre et la création de la société, il s’écoule pourtant près d’un an et demi. Un luxe, finalement, celui de prendre le temps de se connaître, d’établir les priorités, le partage des rôles. « La confiance prend du temps à se créer ; les bonnes bases de l’entreprise se sont posées dans la durée », explique Nicolas. Durant les premiers mois de Gens De Confiance, ce sont la famille, les amis, les amis d’amis, qui permettent au projet de démarrer. Ensuite, « les astres s’alignent » et la start-up décolle, jusqu’à atteindre les 1,5 millions d’utilisateurs aujourd’hui.


Lorsque ça tangue


Avec le succès viennent certaines difficultés inattendues. Lorsque l’équipe est encore petite, les décisions se prennent autour de la machine à café, l’ambiance est fusionnelle. Lorsqu’elle grandit, il faut la structurer, et ce n’est pas si simple. Un signal faible : certains collaborateurs préfèrent quitter l’aventure. C’est une chose de créer, c’en est une autre de diriger. Nicolas se rend compte que le poste de CEO ne lui convient plus. Un constat forcément pétri de doutes, de stress, de remises en question : qui pour lui succéder ? Quel rôle pour lui s’il n’est plus aux manettes ? Ulric et Enguerrand ont conscience de la situation, sans forcément trouver les clefs qui permettraient d’en sortir. Le triumvirat décide de se faire accompagner par un coach. Une manière de passer ensemble ce cap difficile, de mettre des mots sans faire mal, « sans casser la relation », souligne Ulric. De maintenir la confiance originelle.


Le pas de côté


C’est Ulric qui devient finalement le CEO de l’entreprise. Nicolas prend la fonction de directeur des innovations, de quoi retrouver le plaisir de la création et le goût du risque. « J’ai compris qu’il valait mieux se concentrer sur ses qualités plutôt que d’être bon partout, raconte-t-il. J’étais meilleur dans le lancement de projet que dans la direction d’un bateau volumineux qui demander de la délicatesse pour le manœuvrer. » La confiance, toujours elle, s’est consolidée dans ces moments de tempête, lorsque les trois entrepreneurs ont choisi de rester ensemble. « On a commencé à trois, on finira à trois. Comme en montagne, lorsque l’un dévisse, les autres sont là pour le retenir », souligne Ulric. 

Cette étape est marquante pour tous. Des collaborateurs viennent voir Nicolas et le félicitent pour une décision à la fois courageuse et humble. « L’exemple de Nicolas a été une grande leçon d’humilité, et participe aujourd’hui de l’ambiance de l’entreprise », témoigne Ulric. Le triumvirat se transforme, l’équipe de direction est renforcée par quatre autres personnes. Les projets de développement pour l’avenir sont pléthoriques : banque, assurance, automobile, immobilier, et même… dating, autant de domaines que Gens de Confiance pourrait bien investir, fort de sa communauté. « La clef, c’est le niveau de confiance sans égal que nous proposons, l’entraide et la recommandation », souligne Enguerrand. D’une rencontre amicale à une entreprise en pleine croissance, cette clef aura été déterminante dans le succès de Gens De Confiance.

Posts similaires

Voir tout

L'humA.I.n_ au coeur du marketing de demain

« Pour définir le marketing de demain, nous avons interviewé les plus grandes enseignes françaises. ainsi que quelques digital natives à la percée fulgurante. » Lorsque nous avons lancé ce projet, nou

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page