top of page

Thierry, Jouer collectif

Thierry Boudard

Rendez-vous avec Thierry Boudard, fondateur de « Sportall », place de marché française qui s’adresse aux détenteurs de droits sportifs voulant distribuer leurs images et permettant aux fans de profiter de contenus vidéos personnalisés. Au micro d’Instinct collectif, Thierry discute -ardemment- de transformation digitale du sport et de la naissance de « Sportall ». Il livre -à pas plus feutrés- son expérience de l’entrepreneuariat pour laquelle les rencontres (pas que sportives) sont la pierre angulaire du succès.


Jouer collectif


Qu’est-ce qu’un entrepreneur ? « C’est un homme ou une femme avant d’être un chef d’entreprise ». Le ton est donné. Pour Thierry Boudard, entreprendre est une histoire de trajectoires, de passes décisives, « de rencontres et de moments favorables ».


Ingénieur de formation, ayant roulé sa bosse de sa Bretagne natale au sud de la France en passant par Paris, côtoyer des entrepreneurs lui a donné l’envie d’en être. « Pourquoi pas moi ? ». De là, naît la conviction que « la transformation digitale va toucher le milieu sportif » et des rencontres professionnelles déterminantes se tissent : Stanislas, Rajaa, François…


Née en mai 2019, Sportall est aujourd’hui une plateforme en ligne et une appli mobile. Ce sont 25 employés, 400.000 utilisateurs, 60 sports et une quinzaine de fédérations partenaires. Un résultat auquel « je n’aurais pas cru il y a quatre ans » dit-il heureux, surpris, parfois stressé. « Le projet est devenu plus gros que mon ambition personnelle (…), c’est un mélange de fierté et de peur aussi ».


Sa stratégie de jeu ? La jouer collectif. Car si « avoir conscience qu’il nous manque des compétences, apprendre tous les jours (…), faire confiance, comprendre le marché et son évolution » sont autant d’aspects essentiels d’un dirigeant selon Thierry Boudard, « dans l’entrepreneuriat, il y a une part indéniable de chance » rappelle-t-’il.

Kommentit


Kommentointi on poistettu käytöstä.
bottom of page