top of page

Ludovic Holinier - Administrateur délégué du groupe Louis Delhaize : "Il faut soutenir la recherche"

Dernière mise à jour : 28 mars

Ludovic Holinier

Pour Ludovic Holinier,  Administrateur délégué du groupe Louis Delhaize, dans la grande distribution,  la souveraineté technologique,  au même titre que celle liée à l’énergie,  est essentielle. L’atteindre signifie en priorité investir dans la recherche.


«  Les enjeux de souveraineté technologique dans le secteur du commerce sont très présents car ses acteurs utilisent beaucoup de technologies dans le cadre de leur développement, comme c’est le cas pour nous  »,  remarque Ludovic Holinier,  Administrateur délégué du groupe Louis Delhaize détenteur d’enseignes de la grande distribution (Cora, Match, Truffaut…), citant l’exemple du QR Code qui fleurit sur les produits et les communications.


Pour autant,  effectuer des choix souverains en la matière n’est pas simple. «  Nous ne pouvons pas opter pour des solutions moins performantes ou moins accessibles uniquement sous prétexte qu’elles sont françaises ou européennes », prévient-il.


Accompagner la French Tech


« De son côté, la French Tech a fait son boulot… Mais elle manque cruellement d’accompagnement  »,  estime Ludovic Holinier,  qui insiste sur la nécessité de financer la recherche pour créer un écosystème favorable à l’émergence de technologies européennes. Sans cela,  pas de souveraineté technologique possible... Toutefois,  Ludovic Holinier reconnaît la persistance de freins fiscaux et réglementaires.


Pourtant,  acteurs technologiques nationaux ou non,  le groupe Louis Delhaize avance vers sa transformation digitale et humaine et s’implique dans la cause des startups technologiques  : «  Notre Comex les invite régulièrement à venir pitcher,  et nous faisons partie d’Euratech et d’Euralimentaire  »  précise Ludovic Holinier. Mais le groupe reste encore dans l’attente de prestataires innovants et performants quant à sa problématique d’utilisations concrètes de toutes ses data.


Le choix de ce prestataire aura-t-il la préférence nationale  ? «  La souveraineté,  technologique ou autre d’ailleurs, est essentielle. Mais, particulièrement dans notre société du zapping et des réseaux sociaux, il est toujours difficile de débattre aujourd’hui de sujets dont les impacts sont plus éloignés dans le temps, et les actions court-termistes sont malheureusement privilégiées », regrette Ludovic Holinier.


« Dans notre société du zapping et des réseaux sociaux, il est toujours difficile de débattre aujourd’hui de sujets dont les impacts sont plus éloignés dans le temps, et les actions court-termistes sont malheureusement privilégiées. »

Interview issu de l'étude : Concilier performance industrielle et souveraineté technologique, éditée par Instinct Collectif en partenariat avec Cleyrop.

Posts similaires

Voir tout

L'humA.I.n_ au coeur du marketing de demain

« Pour définir le marketing de demain, nous avons interviewé les plus grandes enseignes françaises. ainsi que quelques digital natives à la percée fulgurante. » Lorsque nous avons lancé ce projet, nou

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page